Site Loader

Alors que certains se réjouissent de l’arrivée des beau-jours, les experts en guêpes et frelons s’inquiètent. En effet, si les risques étaient moindres pendant l’hiver de vous faire piquer, pendant l’été, ces insectes vont revenir en masse. Et vous devez vous préparer à ce qui vous attend.

Comment savoir si vous vous êtes fait piquer par une guêpe ?

Les symptômes d’une piqûre de guêpe ne sont pas compliqués à reconnaître. Avec leur dard qui est plus long et plus épais que celui des abeilles, les frelons ou guêpes piquent plus fort et provoquent quasi instantanément une réaction inflammatoire sur la peau. Très vite, les douleurs vont survenir et outre la marque rouge, un œdème se fera voir.
Certain(e)s peuvent présenter des réactions allergiques plus ou moins graves : difficultés respiratoires, irritations en tout genre, etc. Et selon que vous vous êtes fait piquer une ou plusieurs fois, vous pouvez ressentir des symptômes différents : diarrhées, envie de vomir, une baisse de tension, des palpitations, des maux de tête, voire vous évanouir.

Que faire en cas de piqûre de guêpe ?

Si vous n’êtes pas allergique et que vous supportez bien la douleur, vous pouvez vous contenter de désinfecter votre peau et d’appliquer une poche de glace sur l’œdème pour traiter la douleur.
Il existe également des pommades et des produits que vous pouvez vous acheter en pharmacie ou en parapharmacie afin de vous calmer rapidement. Si vous ne pouvez pas attendre, le vinaigre de cidre ou l’huile essentielle de lavande pourront aussi faire l’affaire.
Si vous ne savez pas si vous êtes ou non allergique ou que vous avez eu plus de 20 piqûres en une seule fois, il est préférable d’aller à l’hôpital immédiatement pour vous faire prendre en charge. Les cas de décès suite à des piqûres de frelons sont très fréquents en France chaque année. Il ne faut pas minimiser ces incidents.

Détruire un nid de frelons pour ne pas vous faire piquer

Malheureusement, on n’est jamais vraiment sûr d’avoir un nid chez soi ou à proximité de la maison sans avoir été piqué en avance. Mais c’est un mal pour un bien. Désormais, vous savez que vous avez un nid et vous pouvez prendre les précautions qui s’imposent : en l’occurrence détruire le nid. Mais attention, cela ne se fait pas n’importe comment.
Vous devez, pour ce faire, faire appel à une entreprise spécialisée dans la destruction de nid de guêpes. En ligne, vous avez le choix comme avec Prorisk, à Hannut et dans d’autres lieux de la région encore. Il vous faut opter pour une société qui œuvre près de chez vous pour une prise en charge rapide.
Contrairement à un nid d’abeilles, un nid de guêpes ou de frelons est plus dangereux. C’est notamment le cas s’il s’agit de l’espèce de frelon asiatique qui commence à agir en masse en France depuis quelques années. La raison en est que ces bêtes n’apprécient pas qu’on les dérange et attaquent immédiatement dès que vous vous approchez d’un peu trop près de leur nid. Il ne s’agit donc pas simplement de taper dans la structure. Il faudra prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter de vous faire piquer. Il ne faut donc pas se laisser tenter par les différentes solutions proposées par les tutoriels en ligne comme l’utilisation d’une confiture, du feu ou bien d’autres astuces sur le nid. Les piqûres des frelons sont dangereuses et peuvent mettre en danger votre vie. Alors, laissez les professionnels de Prorisk s’en charger.
Les experts usent généralement de produits afin d’endormir les frelons pour ainsi venir à bout plus simplement et plus rapidement du nid. Il faudra le sceller dans un sac avant de le détruire, justement pour éviter que les insectes ne s’en échappent. Celui ou celle qui interviendra sur le nid en question portera une combinaison spéciale qui couvre de la tête au pied. Pendant ce temps, vous irez vous tenir à plus de 100 mètres de l’intervention pour votre sécurité.
Par ailleurs, si vous voyez un nid de frelons dans votre jardin ou dans les alentours, vous devez le déclarer à la Mairie avant ou après avoir fait appel aux désinsectiseurs tels que Prorisk. Pourquoi cela ? C’est pour parfaire les banques de données concernant la propagation de ces bêtes en France. Les autorités peuvent aussi vous aider à payer une partie des dépenses pour l’enlèvement du nid, rendant l’intervention dans une ville comme Hannut encore plus abordable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *